Navigation
Actualité de la Mine Témoin
LE DÉBUT DE L'EXPLOITATION CHARBONNIÈRE EN CÉVENNES
Dernière mise à jour le jeudi 17 janvier 2013
LE DÉBUT DE L'EXPLOITATION CHARBONNIÈRE EN CÉVENNES
1230 : découverte des premiers gisements de terre noire sur la colline de Montaud

Le début de l’exploitation minière en Cévennes remonte aux années 1230 et est à l'initiative de Bernard de Soucanton, Abbé de l’abbaye Bénédictine de Cendras.
Les exploitants étaient pour la plupart des forgerons et des chaufourniers. Travaillé localement, ce charbon se trouvait donc essentiellement destiné aux forges et à la fabrication de la chaux.

Les méthodes d’exploitation mises en œuvre étaient alors relativement élémentaires. Soit l’on creusait des galeries (ou fendues) à flancs de coteaux afin de parvenir au gisement visé. Soit encore on creusait des baumes, sortes de petits puits de faible profondeur qui possédaient une tendance assez fâcheuse à se transformer en fondrières en cas de pluies de forte intensité. Une dernière méthode, plus économique et plus rapide, consistait, pour le cas où la couche présentait un affleurement, à « gratter » le charbon directement au sol.